Vue de l'escalier avec la cuisine en arrière-plan.
Un escalier de merisier massif aux contremarches ajourées découpe la maçonnerie colorée.
Décloisonné, le rez-de-chaussée de 805 pieds carrés parait plus grand et profite mieux de sa généreuse ouverture sur le jardin
Un escalier de merisier massif aux contremarches ajourées découpe la maçonnerie colorée.
Vue de la cuisine bénéficiant d'une belle lumière.
Le plancher et ses garde-corps composés de pièces de merisier découpées en fuseau soulignent la verticalité de l’ensemble et filtrent une douce lumière formant une multitude de jours.
Détails de construction du plancher ajouré.
Vue de la chambre des maîtres.
Le plancher et ses garde-corps composés de pièces de merisier découpées en fuseau soulignent la verticalité de l’ensemble et filtrent une douce lumière formant une multitude de jours.
Côté rue, la façade d’origine est restaurée pour mettre en valeur son appareillage de pierre grise surmonté d’un toit mansardé. Côté cour, des ouvertures franches et généreuses découpent les murs de brique d’argile clairs.
Vue avant les travaux de transformations.
Vue de l'immeuble avant les travaux.
Aux Jours

Sur le plateau Mont-Royal, transformer un duplex victorien de trois étages en maison unifamiliale.

En ouvrant le cœur de cet immeuble du 19e siècle sur trois étages et un lanterneau, une nouvelle lumière est apparue. Décloisonné, le rez-de-chaussée de 805 pieds carrés parait plus grand et profite mieux de sa généreuse ouverture sur le jardin. Côté rue, la façade d’origine est restaurée pour mettre en valeur son appareillage de pierre grise surmonté d’un toit mansardé. Côté cour, des ouvertures franches et généreuses découpent les murs de brique d’argile clairs. À l’intérieur, les murs mitoyens sont dégarnis trahissant l’âge de cet ancien plex. Un escalier de merisier massif aux contremarches ajourées découpe la maçonnerie colorée. Son plancher et ses garde-corps composés de pièces de merisier découpées en fuseau soulignent la verticalité de l’ensemble et filtrent une douce lumière formant une multitude de jours.

Architecture

L. McComber – architecture vivante

Équipe

Olivier Lord, Laurent McComber, Marie-Ève Lamarre

Année

2014

Photographie

Steve Montpetit

Location

Plateau Mont-Royal, Montréal