L'escalier en merisier massif se déploie sur un claustra blanc formant une petite garde-robe.
Vue de l'escalier.
Le puits d’escalier est baigné d’une lumière rasante qui pénètre par des bandes de verre texturées.
Détail de la matérialité de l'escalier.
Détail de la matérialité de l'escalier.
Vue de la cloison coulissante
Vue de la cloison coulissante
Vue d'ensemble du nouvel espace aménagé.
Vue d'ensemble du nouvel espace aménagé.
La rotule

Deux étages d’un ancien triplex s’ouvrent sur un escalier de bois dans la petite Italie à Montréal.

Réalisé en deux phases, ce projet a permis d’annexer successivement deux logements de ce triplex de deux étages. Devant l’entrée, un escalier en merisier massif se déploie sur un claustra blanc formant une petite garde-robe d’où jaillissent de grandes tablettes filantes. Une main courante sculptée accompagne le promeneur d’un seul trait, des pièces de vie aux chambres. Le puits d’escalier est baigné d’une lumière rasante qui pénètre par des bandes de verre texturées.

Le mur qui séparait les deux logements de l’étage s’ouvre sur la pleine largeur de l’escalier, accueillant une porte pliante en merisier massif. Au-dessus de la porte, une retombée de bois reçoit six petites lampes halogènes encastrées soulignant ce point de pivot entre les appartements : la rotule.

Architecture

Duchesneau & McComber

Équipe

Justin Duchesneau, Laurent McComber

Construction

Duchesneau & McComber – construction durable

Année

2010

Photographie

Steve Montpetit

Location

Petite Italie, Montréal