Transformation

La Cardinale  |  

Un vent de fraîcheur souffle sur un semi-détaché Tudor de Ville-Saint-Laurent



Greffé de multiples agrandissements, l’arrière de cette maison jumelée des années cinquante ne comportait qu’une porte opaque et quatre petites fenêtres. Construits sans fondations et usés par le temps, ces appentis empêchaient la lumière naturelle, pourtant abondante sur le terrain, de se rendre jusqu’à la cuisine.

L’agrandissement reprend le style Tudor de la maison existante en prolongeant vers l’arrière le volume qui chapeaute le garage. En contraste avec l’enduit gris pâle des murs, les colombages noirs soulignent les fenêtres et se multiplient à l’arrière avec un motif triangulaire en pignon. La brique d’argile rouge se prolonge au rez-de-chaussée jusqu’à l’arrière. L’articulation des différents volumes est abstraite par l’utilisation d’une tôle noire percée de vitrages abondants.

À l’intérieur, les espaces de vie sont décloisonnés. Bordé d’un panneau de verre givré, l’escalier laisse pénétrer la lumière de l’étage jusque dans l’entrée. Installé dans l’agrandissement, l’îlot de la cuisine articule un changement de niveau qui fournit une surface de travail debout ou assis. En surplomb, une fine passerelle lie la chambre principale à sa salle de bain, offrant au passage une vue en plongée spectaculaire sur la cour ou le séjour.

Les planchers et l’ébénisterie reprennent l’allure des boiseries de chêne rouge teint qui habillent les murs de la salle-à-manger. Surfaces de comptoirs et revêtements de salle-de-bain en marbre noir et blanc complètent la palette chaleureuse mais résolument contemporaine. Un vent de fraîcheur souffle sur la rue Cardinal!

Pour en savoir plus, lire le texte intégral.

Architecture |  L. McComber — architecture vivante

Team  |  Philip Staszewski, David Grenier, Olivier Lord, Emmanuelle Lauzier et Laurent McComber

Construction  |  Construction Yannick Robert


Location  |  Ville Saint-Laurent

Year  |  2016

Superficie  |  1290 pc

Photography  |  Raphaël Thibodeau