Point de vue du coin de la rue
Entrée piétonnière et garage
Façade sur rue avec immense lucarne
Façade avec entrée et garages + Façade sur rue avec immense lucarne
Vue de la cours arrière avec piscine existante
Pièces de vies principales avec double hauteur.
Circulation donnant sur les espaces de vies en double hauteur + Espaces de vies
Séjour donnant sur rue.
Cuisine avec garde-manger adjacent. + Séjour donnant sur la rue et la rivière des Mille-ïles
Salle de bain dans la lucarne donnant sur la cour arrière.
Chambre principale avec lucarne.
Existant après dommage d'incendie.
Existant après démolition.
Existant après démolition - Vue de la cours arrière avec piscine existante
Dessin à la ligne
Phénix des Mille-Îles

Un bungalow des années 60 repensé après un incendie à la Ferme-Sainte-Thérèse de Laval

La scène est désolante mais pleine d’espoir. Accompagnée de son architecte, une jeune famille visite son bungalow dévasté par le feu. L’objectif est de le reconstruire… en mieux ! L’empreinte au sol de la résidence existante est conservée afin de minimiser l’impact environnemental du projet sur ce site pittoresque aux abords de la rivière des Mille-Îles. Inspiré des anciens chalets de bois du voisinage, le volume simple à deux pentes est ponctué d’une lucarne traversante logeant la chambre principale. Les aires de vie au rez-de-chaussée sont d’autant plus vastes qu’elles profitent d’un toit cathédrale. La maçonnerie de pierre grise avec sa grande toiture de tôle donne un aspect intemporel à l’ensemble qui contraste avec les couleurs changeantes du quartier luxuriant. Au reflet du cycle des saisons, le Phénix des Mille-Îles renaît de ses cendres !

Architecture

L. McComber – architecture vivante

Équipe

Olivier Lord, Emmanuelle Dorais, Patrice Lebel, Jérôme Lemieux, Olivia Daigneault-Deschênes, Laurent McComber

Construction

Construction Gohier

Année

2020

Location

Laval

Superficie

5 500 pc